AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 :: party time :: dossiers d'inscription :: j'ai été abandonné(e) Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

JEON AH RAN ☆ don't belong to no city, don't belong to no man.

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar





Invité
Invité
Jeu 11 Fév - 23:07


 
 
Jeon Ah Ran ft Lee Hi

 
Qui je suis

Aly on l'aime ou on l'aime pas, y’a pas de juste milieu. Elle ne laisse personne indifférent. On la compare souvent à un petit chihuahua. Elle peut vous paraître inoffensive du haut de son petit mètre cinquante, mais cette fille est un véritable ouragan. Très caractérielle, elle a toujours eu tout ce dont elle désirait en un claquement de doigt. Cela a fait d’elle une jeune fille un tantinet capricieuse mais tout de même responsable et autonome. Elle sait qu’elle ne pourra pas toujours compter sur papa et maman et se donne les moyens d’atteindre ses objectifs toute seule, comme une grande.  Les gens disent souvent qu’elle laisse une impression de fille hautaine partout où elle va et mettent ça sur le dos de son éducation et milieu social. Faut avouer qu’elle a une resting bitch face naturelle, ce qui la rend quelque peu intimidante, mais elle est loin d’être méprisante. Elle est en réalité simplement méfiante face aux gens qu’elle ne connaît pas. Elle a une peur bleue d’être déçue et accorde très difficilement sa confiance aux autres. Ses apparences de fille froide et inaccessible cachent en réalité une jeune fille sensible, beaucoup trop sensible. Une sensibilité qu’elle cache derrière des blagues sarcastiques et un comportement je m’en foutiste, elle ne montre jamais ses réels sentiments de peur de paraître vulnérable. Elle préfère de loin briser des cœurs plutôt qu’on brise le sien. C’est pour cette raison qu’elle garde difficilement ses amis. Elle croit au fait que tout le monde fini par partir un jour, et préfère simplement partir avant pour ne pas avoir mal. C'est une véritable control freak, et en plus de se tuer à essayer contrôler chaque petits aspects de sa vie, elle veut aussi contrôler ses propres sentiments. Aly n'a vraiment pas la langue dans sa poche. Sa franchise est une qualité autant qu'elle est un défaut. Elle n'hésitera pas à vous dire merde et vous remettre à sa place, peu importe qui vous êtes.
En fait, il faut un peu s’accrocher à elle pour découvrir qui elle est vraiment : Une jeune fille au charisme fou, pétillante et sûre d’elle. Sauvage, elle n’aime pas se conformer aux règles même si toute sa vie est basée sur ces dernières. On dit qu’elle a un humour douteux, un peu pince sans rire, on ne sait jamais réellement lorsque la jeune fille rigole. Il faut souvent qu’il y ait un blanc suivit d’un « j’déconne » de Ah Ran pour finalement éclater de rire. Audacieuse et énergétique, on s’ennuie très peu avec elle : elle adore tenter de nouvelles expériences et partir à l’aventure, bien qu’elle soit un peu peureuse sur les bords. Lunatique et imprévisible, on ne sait jamais à quoi s’attendre avec Aly. Ce petit bout de femme a plus d’un tour dans son sac et le mot échec ne fait pas parti de son vocabulaire. Compétitive, elle veut et se doit d’être la meilleure dans tout ce qu’elle entreprend. Elle a été élevée comme ça.
Au final, Ah Ran est un cocktail explosif. Elle a probablement plus de défauts que de qualité, mais c'est ce qui la rend humaine et attachante.

passe ta souris si tu veux en savoir plus
Surnom: Aly Age: Tout juste 20 ans.Orientation sexuelle: Hétérosexuelle.Situation amoureuse: Fiancée malgré elle.Métier/Etude: Etudiante en droit.
DERRIÈRE L’ÉCRAN: Je m'appelle célia et j'ai 19 ans. Vous pouvez donc vous en douter, je suis un canard. J'ai connu le forum grâce au hasard et je le trouve tiptop  :y: . Je peux venir tous les jours. Je voudrais vous dire : jovousaime  :rss:


en savoir un peu plus sur moi

 
+ Première anecdote

petites anecdotes en vrac.

Ah Ran se fait appeler "Aly" depuis qu'elle est toute petite. C'était en réalité le nom de sa poupée qu'elle ne quittait jamais. Si bien que tout le monde a fini par l'appeler comme elle ☆ Elle est la cadette et seule fille de la fratrie ☆ Depuis qu'elle est toute petite, ses parents ne cessent de lui répéter qu'elle doit être parfaite dans tous les domaines. Elle a reçu une éducation très stricte et centrée sur la réussite ☆ Elle est vouée à finir mère au foyer. Enfant, c'était tout ce dont elle rêvait : être totalement soumise à son mari, avoir des enfants et une bonne situation. Maintenant elle déteste ça. C'est une fille du 21e siècle, libre et indépendante. Elle refuse de se soumettre à quiconque, encore moins un homme ☆ Malgré tout, elle a acceptée de se fiancer avec un garçon de bonne famille : le fils des amis de ses parents, après un coup de pression de ces derniers. Ils se fréquentaient brièvement, et on peut dire que les fiançailles ont été un peu forcées. Elle l'évite comme la peste, bien qu'il soit très gentil avec elle. Elle n'est pas amoureuse de lui et regrette la situation dans laquelle elle s'est mise ☆ Elle ne peut plus faire marche arrière, ayant beaucoup trop peur de décevoir ses parents ☆ Elle vient tout juste d'emménager à la résidence. Officieusement pour se consacrer à ses études de droit, officiellement pour s'échapper de la maison et l'emprise de ses parents ☆ Aly est une véritable amoureuse des animaux ☆ Elle déteste que l'on se moque de sa taille ☆ Jalouse maladive, elle déteste partager le peu d'amis qu'elle a et déteste être le second choix. Ne parlons même pas de sa jalousie en amour ☆ Elle n'est d'ailleurs tombée amoureuse qu'une seule fois dans sa vie. Ji Woong était son premier amour, son premier tout à vrai dire. Elle a découvert un autre monde grâce à lui, un monde qu'elle méprisait et dont elle avait beaucoup de préjugés. Grâce à lui, elle est un peu plus ouverte d'esprit et moins enclin à juger ☆ Ses parents ont frôlés la crise cardiaque lorsqu'elle leur a présenté Ji Woong et lui ont monté la tête pendant des semaines pour qu'elle rompt avec lui. Elle faisait la sourde oreille, mais c'est après avoir été menacée d'être mise à la rue qu'elle a fini par couper tout contact avec lui. Sèchement, sans trop d'explications. Elle en a beaucoup souffert et en veut toujours à ses parents ☆ Elle a fini par s'en remettre et sortir avec d'autres garçons, mais aucun n'a vraiment touché son coeur. Tous de bonnes familles, elle les trouvait ennuyants et tous pareils ☆ Sans arrêt à la recherche de nouvelles expériences, elle essaye de profiter au maximum de sa vie avant son mariage ☆ Elle a son permis de conduire depuis peu. Elle a dû le trouver dans un kinder surprise, parce qu'elle conduit comme un pied ☆ Ah Ran pratique le piano, le violon et la harpe depuis qu'elle est petite ☆ Elle parle aussi très bien anglais, français et japonais ☆ Elle a suivit des cours à domicile jusqu'à ses douze ans avant d'entrer dans une école privée ☆ Son rêve et de partir à l'étranger. En Angleterre, au Canada ou même en France. Elle sait qu'il ne se concrétisera jamais parce que son futur époux est un amoureux de son pays et ne le quitterait pour rien au monde ☆ La nourriture, c'est toute sa vie. Elle adore cuisiner et manger. Néanmoins à l'âge de dix-sept ans, elle a développée une relation malsaine avec la nourriture. A son entrée au lycée, elle a vu toute ces filles grandes et minces, toutes aussi belles les unes que les autres et son ego en a prit un coup ☆ Elle s'est donc mise au sport et ne mangeait presque rien. Elle a perdu beaucoup de poids en peu de temps, en même temps que sa joie de vivre. Elle a par la suite fait un travail sur elle même et décidée de s'accepter telle qu'elle est, avec ses formes et ses joues joufflues.

 
+ Deuxième anecdote

« Hé la miss, tu m’files ton 06 ? » « Tu veux mon poing dans la figure ? » Ah Ran n’est pas du genre à se laisser faire. Elle déteste qu’on la traite comme un morceau de viande, et dieu sait comment les hommes peuvent être. Petit corps, grand caractère, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds. C’est une princesse et veut se faire traiter comme telle. Une personnalité aussi forte a tendance à faire fuir les plus faibles, et c’est tant mieux. Elle veut un homme, un vrai, quelqu’un qui puisse lui tenir tête et avec qui elle ne s’ennuie pas. « C’est qui elle ? Pourquoi elle t’envoie des cœurs ? Passes-moi son numéro, j’vais mettre les choses au clair ! » Il lui faut aussi –et surtout- quelqu’un qui pourra gérer sa jalousie maladive. Elle veut être la première dans tout, et ça inclus le cœur d’un homme. Au fond, c’est surtout un système d’auto défense. Elle a la trouille se voir son cœur se briser une nouvelle fois et fera tout pour éviter ça.
 
+ Troisième anecdote

« Ce n’était pas parfait, Ah Ran. Recommence. » Une éducation stricte et sévère a fait d’elle la jeune femme qu’elle est aujourd’hui. Enfant, ses journées étaient rythmées par divers cours, allant des mathématiques aux langues, en passant par le domaine artistique. A l’âge de six ans, Aly jouait déjà du piano et du violon comme une professionnelle et parlait le japonais, la langue de sa tutrice. Etant la seule fille et en plus de cela la cadette, sa mère ne voulait que la perfection pour elle. La petite fille jalousait secrètement ses frères qui eux, d’après elle, avaient la belle vie. Ils travaillaient tout aussi dur, certes, mais ils avaient aussi une liberté qu’Ah Ran ne connaissait pas. A dix ans, elle a commencée à apprendre le français en plus de l’anglais qu’elle maîtrisait déjà très bien. Sa vie ne consistait qu’à travailler et se perfectionner, et lorsqu’elle atteignait l’excellence dans un domaine, elle se dirigeait vers un nouveau. Elle s’est donc mise à la danse classique à l’âge de onze ans, puis à la harpe deux ans plus tard. Après sa rencontre avec Ji Woong, elle a voulu s’inscrire dans une vraie école et mener une vie d’adolescente normale. C’était dur de convaincre ses parents, mais ils ont finis par céder et Ah Ran a commencée à fréquenter une véritable école –privée, certes, mais c’était déjà mieux que rien.

 
+ Quatrième anecdote

« Je sais que c’est soudain, peut-être un peu trop précipité … Mais Ah Ran… Est-ce… Veux-tu devenir ma femme ? » Lui et Aly se connaissent depuis quelques années, leurs deux familles respectives étant très amies. C’est à l’âge de dix-neuf ans qu’ils ont commencés à flirter, sans arrières pensées. Une petite amourette pour passer le temps, d’après Ah Ran. Il est gentil, on ne peut pas lui enlever. Beaucoup trop gentil. Il lui faisait un peu de peine, comme ça, sur son genou gauche à attendre une réponse de sa part. Y’avait des étoiles dans ses yeux et Ah Ran était prise sur le fait. Elle se souvenait des paroles de sa mère : « Il est vraiment parfait, tu ne trouves pas ? Oh, qu’est-ce que je suis heureuse de te voir avec lui ! Je suis tellement fière de toi ! » Au fond, elle a été conditionnée toute sa vie pour ça. Rendre ses parents fiers. Alors elle n’a pas réfléchit, et dans un faible murmure a simplement répondu « Oui… ». Maintenant, elle ne peut plus faire marche arrière. Elle est prise au piège.

 
+ Cinquième anecdote

« Ah Ran, enfin ! Tu  ne peux pas partir comme ça … Il faut au moins que tu emménages avec ton futur époux ! » « Maman, ce n’est que temporaire. J’ai juste besoin d’un peu de calme pour finir mon année. » Entourée de carton, la jeune coréenne soupire. L’amour de sa mort l’étouffe, elle a besoin de respirer. Prendre un nouveau départ. Faire le point sur sa vie. Sugar Free est apparu comme une évidence. Un complexe immobilier parfaitement bien placé, pas trop loin de son université et peuplé de jeunes adultes. Ses parents n’étaient pas du tout d’accord pour qu’elle quitte le cocon familial avant de se marier, mais c’est son grand frère qui a réussi à les convaincre. Ils ont acceptés de payer son logement et subvenir à ses besoins, offrant à leur fille l’un des appartements les plus spacieux de toute la résidence. Maintenant autonome, Aly n’espère qu’une chose : réussir à faire le point et découvrir qui elle est réellement, sans l’influence de papa et maman.

 
 



 
© Nalex
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Jeu 11 Fév - 23:10
Bienvenue ♥
Bon courage pour ta fiche, si tu as des questions n'hésites pas ♥
edit : si tu pouvais juste changer ton titre afin de mettre " nom prenom" stp :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Jeu 11 Fév - 23:13
bienvenue et fighting pour ta fiche ♥
excellent choix, lee hi est trop cute :keur:
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Jeu 11 Fév - 23:39
merciiii vous deux. :guo:
oups, j'avais complètement oublié qu'il fallait mettre le nom et prénom :peur: j'ai modifié. :keur:
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Ven 12 Fév - 0:58
ooooh, lee hi cutie!
bienvenue parmi nous et haaaave fun (+ bon courage pour ta fiche, ofc. et si besoin, n'hésite surtout pas :keur: )
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Ven 12 Fév - 10:10
J'te souhaite officiellement la bienvenue cutie, c'est cool de t'voir ici. :y: :heart:
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Ven 12 Fév - 11:06
Bienvenue ici jolie demoiselle :heart:

Et bon courage pour la fin de ta fiche :luv:
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Ven 12 Fév - 11:15
bienvenuuuuuuuuuuuuuuuuuuuue sweetie !  :luv:
&bon courage pour le reste de ta fiche.
j'ai hâte quelle soit finie.  :cute2:
:hihi: :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Ven 12 Fév - 13:49
que du beau monde :bv:
meeerci everyone :cute: :hug:
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Ven 12 Fév - 16:51
Bienvenue parmi nous mademoiselle :heart:
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Lun 15 Fév - 19:12
Bienvenue à toi ! ^^ :heart:
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Lun 15 Fév - 23:56
Bienvenue à toi ^^
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SUGAR FREE :: party time :: dossiers d'inscription :: j'ai été abandonné(e)-
Sauter vers: